Stage de mime pour les enfants à Hanoï

Seize petits vietnamiens et français de 6 à 12 ans participent du 30 octobre au 3 novembre à un stage de mime dans l’Atelier du théâtre de Hanoï. Les cours sont donnés en français. Une excellente façon pour eux de découvrir le jeu de mime sur scène.

Les jeunes se passionnent pour l’apprentissage des techniques de mime sous l’égide du jeune artiste talentueux Hoàng Tùng.

Photo : ATH/CVN

Le mime est un art unique sans dialogue transmettant des histoires, des messages et évoquant différentes émotions au public. Ces derniers temps, ce genre de théâtre est oublié et remplacé sur scène par d’autres. C’est pour cela que Quentin Delorme et Marianne Seguine, deux artistes français, fondateurs de l’Atelier du théâtre de Hanoï (ATH), coopèrent avec le jeune mime talentueux vietnamien Hoàng Tùng dans l’organisation d’un stage de mime.

Le stage se divise en deux cours : neuf petits (de 6 à 8 ans) en matinée (09h00 à 12h00) et sept autres (de 9 à 12 ans) l’après-midi (de 14h00 à 17h00). Durant cinq jours, du 30 octobre au 3 novembre, ces jeunes vietnamiens et français s’initient au mime et à ses techniques sous l’égide de l’artiste Hoàng Tùng. Il est notamment prévu qu’ils monteront sur scène le soir du 3 novembre pour une représentation.

Créé en 2011 et situé dans la rue Dang Thai Mai (arrondissement de Tây Hô, à Hanoï), l’ATH a pour but de mettre en valeur des arts scéniques au public vietnamien. L’atelier a ouvert de nombreuses formations au théâtre en français, en vietnamien et en anglais destinées aux amoureux de cet art. Une fois les cours terminés, les apprenants ont l’opportunité de se produire en spectacle devant le public.

Hoàng Tùng, pour sa part, est le seul jeune artiste poursuivant dans le milieu de la pantomime au Vietnam à l’heure actuelle. Faisant la connaissance de cet art à l’âge de 9 ans, il s’est entraîné, a appris avec passion les expériences des artistes expérimentés et a produit ses propres pièces originales pour le public vietnamien. Hoàng Tùng a réussi à exploiter l’art unique originaire de l’Occident pour raconter des histoires concernant son pays natal. Il s’est également produit à l’étranger dont la République de Corée et le Japon. Actuellement, Hoàng Tùng continue de se produire et enseigne l’art du mime dans certaines écoles artistiques de la capitale.

Quê Anh/CVN

https://www.lecourrier.vn/stage-de-mime-pour-les-enfants-a-hanoi/438577.html